Bibliographie

Voici quelques références bibliographiques pour mieux comprendre les enjeux publics autour du problème du loup dans les territoires de montagne :

  • Approche historique
    Moriceau J.-M., 2011. L’homme contre le loup. Une guerre de deux mille ans, Paris, Fayard.
  • Approche sociologique
    Doré A., 2011. Des loups dans la cité. Éléments d’écologie pragmatiste. Thèse de doctorat en sociologie, Paris/Liège, Institut d’études politiques/Université de Liège.
  • Approche géographique
    Benhammou F., 2007. Crier au loup pour avoir la peau de l’ours. Une géopolitique locale de l’environnement à travers la gestion et la conservation des grands prédateurs en France. Thèse de doctorat en géographie, Paris, AgroParisTech.
    Mounet C., 2007. Les territoires de l’imprévisible. Conflits, controverses et « vivre ensemble » autour de la gestion de la faune sauvage. Le cas du loup et du sanglier dans les Alpes françaises. Thèse de doctorat de géographie, Grenoble, Université Joseph-Fourier.
  • Approche écologique et biologique
    Landry J.-M., 2006. Le loup. Biologie, mœurs, mythologie, cohabitation, protection, Lausanne/Paris, Delachaux et Niestlé.
  • Approche zootechnique
    Vincent M, 2011. Les Alpages à l’épreuve des loups. Pratiques de bergers entre agri-environnement et prédateur protégé, Paris, Editions Quae.

Et quelques références liées à l’actualité de l’été 2019 dans les Alpes via #CROSCUSgre :

Et pour finir, le travail de cartographie de la controverse réalisé par les étudiant-e-s de l’Ecole des Mines ParisTech en 2012 :  Loup et pastoralisme, cohabitation impossible ?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search