Présentation

L’édition 2021 du projet CROSCUS s’intéresse au programme Flore Sentinelle, un des dispositifs d’observations des relations Climat-Biodiversité-Homme du projet Sentinelle des Alpes porté par la Zone atelier Alpes (ZAA). Elle est organisée en partenariat avec le Conservatoire botanique national alpin (CBNA) dans le massif des Écrins et du Queyras. Le camp de base sera installé à Vallouise-Pelvoux (05).

A partir de l’observation in situ de l’organisation, du fonctionnement, des réseaux et de la production de cette recherche collaborative interdisciplinaire et transdisciplinaire, l’objectif est réfléchir à une stratégie et un plan de communication et/ou de médiation du dit programme adaptés aux enjeux scientifiques, écologiques et sociaux. Une attention particulière sera portée aux différents niveaux territoriaux impliqués, les interactions entre ces niveaux et les différents types d’acteur engagé dans ces dynamiques d’actions concertées de préservation de la flore à l’échelle du territoire alpin.

En prenant comme objet le cas de la valorisation et de la vulgarisation des données scientifiques collectées, ce workshop travaille la questions des modalités de « mise en public » des sciences en montagne ainsi que l’articulation entre communication institutionnelle scientifique et politique de recherche. Dans la perspective de proposer de nouvelles formes d’expressions scientifiques au programme Flore Sentinelle, il s’agit plus particulièrement d’analyser en quoi la culture scientifique peut-être mobilisée pour contribuer à l’adaptation des publics aux changements impulsés par l’injonction à la transition écologique, notamment la conservation des milieux naturels et l’amélioration de la durabilité des territoires montagnards.

En partenariat avec

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search